Saturne

Observer la planète Mercure

Saturne est une planète géante gazeuse. Ses anneaux magnifiques en font la perle du système solaire. Elle est un peu plus petite que Jupiter avec un diamètre de 120600 km. Elle se situe à 1,43 milliard de km du Soleil et effectue un tour complet autour de celui-ci en un peu moins de 30 ans. Comme Jupiter, elle tourne très vite sur elle-même, ce qui a pour conséquence un applatissement aux pôles : une différence de 10% entre le diamètre polaire et le diamètre équatorial.

Saturne est principalement constituée de gaz. Il y souffle des vents très violents (rafales à 1800 km/h). Tous les trente ans, quand Saturne est au plus proche du Soleil (été), de violentes tornades agitent les couches inférieures. Elles sont dûes aux interactions du Soleil et de Satune. Prochaine « tempête du siècle » prévue aux alentours de 2020.

Les anneaux, vus avec un instrument amateur, sont composés de trois bandes d’éclat différents. La division de Cassini qui sépare deux de ces bandes est alors visible. Les anneaux sont en réalité striés par une dizaine de divisions plus ou moins sombres. Ils sont situés exactement dans le plan équatorial de Saturne. Comme celui-ci est incliné de 27° sur l’écliptique de la planète, les anneaux, vus depuis la Terre, sont visibles sous des angles différents : ils semblent s’ouvrir et se fermer selon un cycle de 15 ans (1/2 période de révolution). Au moment où leur ouverture est maximale, ils entourent exactement le globe de la planète ; lorsqu’ils sont vus exactement dans leur plan, ils apparaissent très fins, presques invisibles, preuve de leur extrême minceur (de 100 à 1000 m !).

Position de SaturneObservation de SaturneObserver SaturneSaturne au téléscope

Ephémérides de Saturne

Ephemerides de la planete saturne La Planete saturne

Position dans le ciel

Ephémérides

Visibilité

Satellites de Saturne

Saturne a un cortège d’une vingtaine de satellites dont un des plus gros du système solaire : Titan (5140 km de diamètre). Thétys, Dioné, Rhéa et Japet sont, avec Titan, les cinq plus gros satellites de Saturne.

Nom Distance moyenne de Saturne (km) Période de révolution (j) Diamètre (km) Masse (1018 t) Diamètre apparent
Thétys 295 000 1,9 (45 h) 1 050 0,64 0,15″
Dioné 377 000 2,2 (54 h) 1 120 1 0,15″
Rhéa 527 000 4,5 (108 h) 1 530 2,5 0,25″
Titan 1 222 000 16 5 140 137 0,85″
Japet 3 562 000 79 1 440 1,9 0,25″

Observation : Saturne dans le ciel

Saturne, moins lumineuse que Jupiter, se repère cependant assez facilement sur l’écliptique. Pour ne pas la confondre avec les étoiles environnantes, consultez la carte de Saturne dans le ciel. De plus, retenez que Saturne est un peu jaune et qu’elle ne clignote pas dans le ciel. Elle a un diamètre apparent qui varie de 15,5″ en conjonction à 20,5″ en opposition. Pour une observation meilleure, il faut observer Saturne quand elle est proche de la Terre.

Observation : Saturne au télescope

Saturne est un objet exceptionnel dans un instrument, ses anneaux, sont visibles à partir de jumelles stabilisées sur trépied, constituent une des perles rares du ciel. A côté de Saturne vous devriez voir un petit point lumineux : son plus gros satellite Titan. Lors des ouvertures maximales des anneaux, on peut observer l’ombre des anneaux sur le disque planétaire : une bande grisâtre proche des régions tropicales. Il est aussi possible d’observer l’ombre la planète sur ses anneaux, cela fait magnifiquement ressortir la troisième dimension. Cet effet ne peut pas être observé quand Saturne est proche de l’opposition. En revanche, on le remarque facilement quand Saturne, la le Soleil et la Terre forment un angle droit (quadrature), c’est-à-dire quand Saturne vers le Sud au coucher du Soleil ou au lever du Soleil. A partir d’une lunette de 60 mm de diamètre avec un grossissement d’environ 60 fois, les anneaux sont bien définis et on peut rechercher la division de Cassini. C’est un cercle noir qui sépare les anneaux en deux parties. Il est parfaitement visible à l’aide d’un télescope de 115 mm de diamètre quand les anneaux sont bien ouverts.

Dans un petit télescope (130 mm), le disque de Saturne apparaît homogène. Lors d’une bonne nuit d’observation ou avec un télescope de plus grand diamètre, on observe une légère bande autour de l’équateur et une zone un peu plus sombre proche du pôle. Comme Titan tourne dans le plan des anneaux, il peut se situer jusqu’à quatre fois et demi le diamètre des anneaux sur les côtés de Saturne, mais il peut aussi se trouver plus proche, au-dessus ou en-dessous de Saturne. Avec un très bon télescope ou à la période où les anneaux sont invisibles, vous pouvez repérer les autres satellites de Saturne (Rhéa, Dioné et Thétys), ils ont une orbite plus proche que Titan. Le dernier gros satellite, Japet, orbite beaucoup plus loin de Saturne. Il est intéressant de le rechercher car il a un côté recouvert de glace et l’autre côté très sombre. Quand il est à l’Est de Saturne, il a une magnitude de 11, pratiquement invisible pour les instruments amateurs, en revanche il est repérable quand il est à l’Ouest de la planète (magnitude 9,5).