Neptune

Observer la planète Mercure

Neptune est la dernière grande planète du système solaire. Presque invisible depuis la Terre, elle est apparue pour la première fois en détails sous les puissantes caméras de Voyager 2 en 1989. Avec un diamètre de 49 000 km, Neptune est la plus petite des géantes gazeuses. Elle couvre son orbite presque parfaitement circulaire en un peu plus de 64 ans et tourne sur elle-même en un peu plus de 16h.

Contrairement à Uranus dont les phénomènes atmosphériques sont constamment masqués par la brume, l’atmosphère de Neptune montre de nombreux détails. Comme Jupiter et Saturne, la planète bleue est cerclée de bandes nuageuses parallèles à l’équateur. Ces grands bancs nuageux portent des systèmes anticycloniques évocants à une échelle moindre la Grande Tache Rouge de Jupiter. Neptune connaît des tempêtes d’une violence indescriptible où les vents soufflent jusqu’à 2200 km/h. La Grande Tache Sombre, un anticyclone monstrueux assez grand pour engloutir la Terre, creuse sa dépression dans la haute atmosphère neptunienne et jette dans le ciel des cirrus éclatants qui se subliment en quelques heures.

Le système satellitaire de Neptune est moins imposants que ceux des trois autres planètes géantes quoiqu’il comprenne Triton, le seul satellite avec Titan, doté d’une atmosphère notable. Triton à un diamètre de 2 700 km et voyage à 355 000 km de Neptune. Neptune possède aussi quatre anneaux extraordinairement fins.

Observation de Neptune